Les facettes d'une pierre de lune

En lithothérapie, on apprécie la pierre de lune  (également appelée hécatolite), pour les bienfaits et pouvoirs protecteurs qu’on lui prête. Légende ou réalité ? Quoi qu’il en soit, la pierre de lune fascine les hommes depuis la nuit des temps. Elle est aujourd’hui très prisée des joailliers, qui la montent en bague, bracelet ou collier. D’où vient-elle ? Quelle est son histoire ? Zoom sur cette magnifique pierre gemme aux reflets irisés.

La pierre de lune est ainsi nommée pour sa ressemblance évidente avec l’astre de la nuit : de couleur blanche et d’apparence laiteuse, elle présente des reflets argentés ou bleutés, parfois jaunes orangés.

Pierre de lune, pierre gemme fine

Les reflets miroitants de la pierre de lune sont dus à la diffraction de la lumière à travers les différentes couches ou lamelles qui composent cette pierre, qui ainsi appartient à la famille des adulaires.

De par son aspect, décrit comme « opalescent », on désigne parfois la pierre de lune par le nom d’opale céleste… mais cette appellation est interdite par le CIBJO (« Confédération Internationale de Bijouterie, Joaillerie, Orfèvrerie des diamants, perles et pierres », également connue sous le nom de World Jewellery Confederation). La pierre de lune est souvent confondue avec l’opale. Mais même si ces deux pierres appartiennent au groupe des silicates, il s’agit bien de deux gemmes différents.

Comme toute pierre possédant les qualités nécessaires à une utilisation en bijouterie, la pierre de lune fait partie des « pierres gemmes », qui regroupent les pierres naturelles, les pierres fines ou semi-précieuses, les pierres précieuses (mais aussi des matières d’origine organique comme les perles d’huitre, ou des résines comme l’ambre ou le copal et les pierres de synthèse).

Pierre de lune, ou hécatolite

La pierre de lune est aussi appelée « hécatolite », du nom de la déesse de la Lune « Hécate », et du grec « lithos » (pierre). Dans la mythologie, Hécate est une divinité plutôt bienveillante, dotée de pouvoirs protecteurs. La Lune elle-même a également été adorée à travers les siècles et le monde, dans de nombreuses civilisations qui lui ont prêté de puissants pouvoirs, tantôt effrayants, tantôt bénéfiques : sa forte lumière éclairant la nuit permettait aux voyageurs perdus de retrouver leur chemin. Mais on l’associait aussi aux émotions et pulsions humaines violentes : comme on le sait, les croyances populaires racontent par exemple que c’est sous la pleine Lune que les hommes se transforment en loups garous.

Au-delà des légendes, l’influence de la Lune sur certains phénomènes terrestres comme les marées est aujourd’hui naturellement reconnue d’un point de vue scientifique. Cet objet céleste nous est particulièrement familier : on le voit distinctement et facilement, à la différence du soleil (trop aveuglant), ou des autres planètes et étoiles (trop loin). On a même foulé son sol en 1969.

Pour autant, ce satellite continue à exercer une réelle fascination, due notamment à son aspect mystérieux. Ne parle-t-on pas de « la face cachée de la lune» ?…  Quels secrets dissimule-t-elle encore ? Nul ne le sait.

Les propriétés de la pierre de lune

La pierre de lune s’inscrit dans le droit fil de cet état d’esprit. On prête à ce minéral des propriétés mystiques, dont celle d’aider tous ceux qui se trouvent sous la lumière de la lune et qui ont besoin de sa protection : voyageurs sur terre ou sur mer, amoureux, ou tout simplement rêveurs.

En Inde, on dit que la pierre de lune aide à faire de beaux rêves la nuit… et qu’elle favorise le “troisième œil”, ou 6e chakra, lieu de l’intuition. En Europe, au Moyen Age, on pensait que regarder dans une pierre de lune provoquait un sommeil profond qui permettait de voir l’avenir. En Arabie, on lui prête le pouvoir de favoriser la fertilité. Certaines femmes cousaient des pierres de lune dans leurs vêtements dans l’espoir de tomber enceinte. La notion de fertilité couvre aussi celle des sols : on suspend des amulettes en pierre de lune dans les arbres fruitiers avant la récolte.

Bref, la pierre de lune est liée à l’abondance, à la profusion.

Voilà qui fait rêver… et qui donne envie de la porter sur soi. Pourquoi ne pas offrir ou s’offrir un bijou en pierre de lune ?

Comment porter la pierre de lune ?

La pierre de lune est une pierre fine que les joailliers aiment travailler, et que les amateurs de bijoux apprécient particulièrement pour sa beauté discrète qui se révèle au fil des variations de lumière. Un bracelet ou une bague mettront en valeur ces reflets miroitants, au fil des mouvements de la main.

En bijouterie, on taille souvent la pierre de lune en cabochon, c’est-à-dire en rond, mais on peut choisir de lui donner différentes formes.

D’où vient la pierre de lune ?

Les gisements les plus importants de pierres de lune se trouvent en Arménie, en Australie, dans les Alpes autrichiennes, au Mexique, à Madagascar, au Myanmar, en Norvège, en Pologne, aux États-Unis (la Floride a d’ailleurs fait de la pierre de lune un emblème de cet état en 1970, pour commémorer les atterrissages sur la Lune). On la trouve aussi beaucoup au Sri Lanka, mais aussi en Inde.

C’est d’Inde que vient la pierre de lune que nous utilisons pour les bijoux Kevin Tizo. Cependant, il s’agit d’une autre variété de pierre, la pierre de lune arc-en-ciel, qui a encore une autre histoire… et d’autres quailtés!